Stratégie Océan Bleu

La Stratégie Océan Bleu, c’est puissant. Ça peut-être la pire comme la meilleure des choses. Utilisée à contre-sens, c’est-à-dire mettre la méthode au service d’une ambition, faire passer ses idées en les déguisant derrière une étiquette océan bleu, c’est une perte de temps. Mais si vous cherchez des idées neuves ou à créer une ambiance de réflexion créative, voilà un super outil! Je conseille aussi cet outil aux responsables qualité, qui s’avère  être une excellente grille d’analyse de la stratégie commerciale. De quoi empêcher de tourner en rond!

Il y a deux types d’océan:
– Les rouges, où la concurrence est féroce.
– Les bleus, où des entreprises ont su se détacher de la concurrence et pu créer de la valeur pour leur client (innovation valeur), là où personne ne le faisait.

Quelques extraits (W. Chan Win, Renée Mauborgne, « Blue Ocean Strategy », 1ère Ed, Harvard Business School Press, Boston, 2005):
« Il s’agit de mener de front la réduction des coûts et l’augmentation de la valeur pour l’acheteur », p.21.
« … l’innovation-valeur n’est possible que si l’ensemble des efforts en matière d’utilité, de prix et de coût est bien équilibre », p.21.
« … l’innovation-valeur va au-delà de l’innovation. Elle est avant tout affaire de stratégie et concerne donc la totalité des affaires de l’entreprise », p.22.
« Tant que l’innovation n’est pas intégrée à une approche globale de ce type, elle reste coupée du cœur de la stratégie », p.22.
« Comment tirer systématiquement le maximum des opportunités tout en réduisant au maximum les risques… », p.24.

La démarche pour arriver au résultat (Étape 1: l’éveil visuel):

  • Identifier les concurrents (ou groupes de concurrents)
  • Lister et définir les critères qui ont de la valeur pour les clients
  • Donner une note de 0 à 4 pour ces critères pour votre entreprise et vos concurrents
  • Identifier ce qu’il faut Exclure (là où la concurrence à une avantage irrécupérable), Atténuer (là où ça ne sert à rien de chercher à capitaliser), Renforcer (là où il faut mettre le paquet), Créer (là où il faut innover).

La bonne équation est de faire des choix de renfort et de création qui ne coûte pas trop, afin de maintenir un coût inférieur (et donc oser désinvestir et exclure).

Le livre propose ensuite une méthode complète et constructive de mise à l’épreuve du modèle choisi (exploration visuelle sur le terrain, concours des canevas et communication visuelle)

Petit exercice fictif illustratif:

Exercice sur le Call Center
Exercice sur le Call Center - Cet exemple illustre la courbe de valeur mais présente un défaut majeur: il prône un coût bien au-delà de la concurrence. C'est une position peu tenable, mis à part sur les produits de luxe. A refaire, dans une version lowcost!

Présentation Slideo d’un exercice: http://www.slideo.com/article/details/articleId/2653

Autre exemple proposé pour la restauration (Merci à Cyril) : http://www.innovation-valeur.fr/?p=112

Site officiel: http://www.blueoceanstrategy.com
Le livre existe aussi en français: W. Chan Win, Renée Mauborgne, « Stratégie Océan Bleu », 1ère Ed, Pearson Education France, Paris, 2010
Publicités

Une réflexion au sujet de « Stratégie Océan Bleu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s